Avant d'acheter un chien.

Info Baby Dog de la Société Royal Saint Hubert , vous offre la possibilité de consulter en ligne les adresses :
des éleveurs chez lesquels des chiots sont nés ces cinq derniers mois et des clubs de race.
Lien vers le site de la SRSH
Mais auparavant, nous vous demandons de consacrer cinq minutes de votre temps à la lecture des informations et des conseils qui suivent.
Cinq minutes qui pourront conditionner les 15 prochaines années de votre vie...

 

Réfléchir avant d'agir :

Acquérir un chien n'est pas une décision qui se prend à la légère. Un chien est un être vivant qui exige de l'attention et des soins. N'agissez pas de façon impulsive: pourrez-vous lui accorder le temps nécessaire à ses promenades, à l'entretien de son poil; pourrez-vous assumer les coûts liés à son alimentation et aux frais de vétérinaires; que ferez-vous pendant les vacances... Lorsque vous recherchez un éleveur prenez patience: un chien n'est pas un article de consommation qui, après quelques semaines d'usage, atterrira dans la poubelle. Il partagera, pendant des années, votre vie de famille, réclamera de l'attention... et vous rendra tant d'amitié. Il reste donc un achat qui doit être mûrement réfléchi.

L'importance du pedigree :

Quand une personne se laisse séduire par une petite boule de poils aux regards attendrissants et qu'elle se retrouve, un an plus tard, avec un énorme molosse, cela peut parfois poser problème.... Si en revanche, elle avait connu les parents de ce chiot, elle aurait pu savoir qu'elle risquait de voir se développer un tel géant.

A quoi sert le pedigree ?

Le pedigree est souvent considéré comme "un papier inutile réservé aux snobs et aux frimeurs". Pourtant, les éléments fournis par ce "papier inutile" vont conditionner 10 à 15 années de la famille qui accueillera le gentil toutou.
En effet, si l'on décide d'acquérir un Berger Allemand, un caniche ou un Labrador, c'est parce que ces chiens présentent des caractéristiques physiques particulières (taille, longueur du poil, oreilles tombantes...), mais également un caractère et des aptitudes spécifiques (calme ou nerveux, chien de garde, de chasse...). Mais comment être sûr que la petite boule de poils attendrissante deviendra bien un St Bernard et non un Bouvier Bernois ?

Vérifier les origines du chien :

Le seul moyen, c'est de vérifier les origines du chien, de s'assurer que ses parents, grands-parents et arrière-grands-parents appartiennent bien à la même race. Et le pedigree remplit ce rôle. Arbre généalogique, il retrace au moins sur trois générations les ascendants du chien. C'est à ce titre que l'on dit que "le pedigree témoigne de la pureté de la race"

Tous les pedigrees ont-ils la même valeur ?

La valeur d'un pedigree dépendra donc de l'exactitude des origines du chien et par conséquent du sérieux et de la qualité de l'organisme qui le délivre. C'est pourquoi il est communément admis que les pedigrees délivrés par la Société Royale Saint-Hubert constituent la meilleure garantie d'avoir un 'vrai' chien de race (authenticité des origines scientifiquement prouvée par des tests ADN obligatoires depuis le 01/01/2009). En effet, société fondée en 1882, elle tient depuis lors le Livre des Origines Saint-Hubert, gigantesque arbre généalogique de la population canine belge racée (plus d'un million de chiens répertoriés). Ainsi, certains chiens nés aujourd'hui sont issus de lignées centenaires ! Ce n'est pas pour rien qu'elle est la seule reconnue en Belgique par la FCI, (Fédération Cynologique Internationale), véritable label de qualité et autorité mondiale en matière de cynologie.

Sélectionner la race :

Comment choisir la race de chien qui correspondra le mieux à vos attentes? De nombreux critères entrent en ligne de compte: taille, poids, caractère du chien...

A chacun sa race :

Chaque race présente des caractéristiques physiques mais également un caractère et des aptitudes spécifiques. Ne choisissez donc pas la race sur un coup de tête, simplement parce que vous craquez pour sa frimousse adorable.
Avant d'acheter un chien, réfléchissez aux points suivants:
L'espace dont vous disposez;
Le temps que vous pourrez lui consacrer;
L'exercice que vous pourrez lui donner;
Le budget mensuel;
Votre expérience personnelle.

Votre personnalité.

L'espace dont vous disposez :

La taille de votre maison et de votre jardin (si vous en avez un), ainsi que la présence d'un espace vert à proximité sont à prendre en considération dans le choix de la race. Autant un petit Griffon bruxellois ou un Caniche s'accommoderont parfaitement d'un espace restreint, autant un Setter irlandais ou un Dogue allemand deviendront fous - et vous aussi - s'ils n'ont pas l'occasion de se dépenser.

Le temps que vous pourrez lui consacrer :

Le chien est un animal de meute et, de ce fait, supporte mal la solitude. Il a besoin de jouer, de se promener et que l'on s'occupe de lui.
Certaines races telles que le Teckel supportent la solitude jusqu'à 8 à 10h par jour, d'autres comme le Beagle sont malheureuses lorsqu'elles doivent rester seules pendant de longues heures.

L'exercice que vous pourrez lui donner :

Les grandes races comme le Border Collie ou les Lévriers ont évidemment besoin de beaucoup d'exercices. Cependant, ce besoin n'est pas forcément proportionnel à la taille du chien; il dépend également de son tempérament. Par exemple, le Cocker anglais, bien que de taille moyenne, requiert beaucoup d'exercice car il est très actif. En revanche, le Dogue de Bordeaux, chien massif et de grande taille, exigera moins de promenade.

Le budget mensuel :

Inutile de vous expliquer qu'un petit Westie reviendra moins cher qu'un Terre-Neuve au niveau de son alimentation. Mais n'oubliez pas que d'autres charges viendront s'ajouter: les visites chez le vétérinaire; les séances de toilettage pour les races à poils longs, le placement dans une pension lorsque vous partez en vacances...

Votre expérience personnelle en éducation canine :

Si vous n'avez jamais éduqué de chien auparavant, orientez-vous vers des races dociles et peu dominantes, comme le Labrador ou le Colley. Choisissez une "forte tête", alors que vous manquez d'autorité et d'expérience, et vous risquez rapidement de vous retrouver esclave de votre chien !
Et n'oubliez pas que même les races dites dociles n'en demeurent pas moins des chiens et doivent être éduqués ! Le passage par une école d'éducation canine est donc vivement conseillé; il permettra d'apprendre au chien à obéir, mais aussi de le socialiser et de découvrir une foule de petits trucs et astuces qui amélioreront votre vie et celle de votre compagnon à quatre pattes. Consultez la rubrique Clubs d'Obéissances pour obtenir l'adresse de l'école la plus proche de chez vous.

Conseils et informations avant la visite d'un élevage ;

Demander à voir les parents et les installations.
Les chiens ont-ils l’air heureux, aiment-ils l’éleveur ?
Les installations sont-elles propres et riches en stimuli ?
A quelles conditions les éleveurs sont-ils repris dans les listings? Quelles garanties offrent le pedigree? Quelles précautions prendre lors de la visite?

Conditions à remplir pour être repris dans la liste des éleveurs :

Pour qu'une nichée soit reprise dans la base de données Info Baby Dog, l'éleveur doit remplir les conditions suivantes:
Les parents de la nichée doivent appartenir à la même race;
Ils doivent, tous deux, avoir un pedigree reconnu par la FCI;
La naissance doit être déclarée auprès des services de la SRSH;
L'éleveur doit avoir payé au préalable le ou les chips (puces électroniques), ainsi que les droits d'inscription à l'ABIEC.

Exiger un écrit de la part de l'éleveur :

A ce stade, il n'y a donc encore aucune garantie que la nichée déclarée sera bien dotée de pedigrees. En effet, l'éleveur doit encore remplir différentes conditions avant que les pedigrees ne soient établis (formalités administratives ou financières, respect de nos règlements, etc...)
C'est pourquoi je conseille vivement - en cas d'achat - d'exiger de la part du producteur (éleveur) un écrit par lequel il s'engage à vous faire parvenir le pedigree SAINT-HUBERT de votre chiot.
Un coup de fil à notre société AVANT l'achat peut parfois, dans cette optique, s'avérer utile (02/245.48.40).

Quelles garanties offrent le pedigree?

Avant tout, le pedigree n'est pas une garantie de bonne santé du chiot. Il ne remplace en aucun cas le carnet de vaccination (que l'éleveur doit vous remettre avec le chiot).
En réalité, le pedigree contient un arbre généalogique remontant trois générations en arrière. Ainsi, on peut vérifier les origines du chien, que ses parents, grands-parents et arrière-grands-parents appartiennent bien à la même race.

Précautions lors de la visite :

Lorsque le délégué de la SRSH se rend sur place pour vérifier le chip et effectuer le prélèvement ADN d'un chiot ou de toute la nichée, il effectue également un contrôle général (il vérifie notamment l'état général des installations, il s'assure que la chienne-mère est bien celle qui a été déclarée). Cependant, nous vous conseillons de juger sur place, par vous-même, de la qualité des chiots présentés (accompagné(e)(s) éventuellement d'un docteur vétérinaire)


(Retour au sommaire)


Haut de page.

"Chez le Chien" Véronique Boland. Hameau de Stoqueu,24. 4920 Aywaille. Sur rendez-vous: 04/384.33.16.